Rassurez-vous. Celui que nous vous présentons ne vous veut aucun mal. Au contraire. La firme anglaise Audio Note doit principalement sa renommée à ses excellents amplis à tube. Mais elle est également active dans les autres éléments de la chaîne de reproduction sonore: sources, enceintes et câbles. Elle a développé ainsi une esthétique sonore globale particulièrement addictive. L’amplificateur Cobra à tubes est le dernier-né de la firme. Bonne nouvelle: c’est du High-End à prix abordable.

Audio Note Cobra

Audio Note est un de ces petits fabricants audio qui s’intéressent toujours à la bonne vieille technologie des amplis à lampes, ou tubes. Et bien leur en prend, car la chaleur et la présence des médiums caractéristiques du son tube, leur dynamique à bas niveau et bien d’autres qualités subjectives, ravissent encore et raviront toujours un bon nombre de mélomanes. Il en est du son tube comme il en est du goût des galettes de ma grand-mère: c’est dépassé mais on ne peut s’en passer. On ne peut par contre pas vivre uniquement sur le passé et bouder les nouvelles technologies. C’est pourquoi les bons amplis à tubes aujourd’hui embarquent et traitent volontiers le son numérique et dématérialisé. Ainsi, l’Audio Note Cobra propose 3 entrées numériques en plus des 3 entrées analogiques traditionnelles, et embarque un DAC de haute voltige. Côté puissance, il est loin de passer pour un gringalet: ses 28W en classe A sont plus que généreux pour un ampli à tubes, car les watts tubes laissent toujours l’impression d’être plus costaux que les watts semi-conducteurs. Souvenez-vous de la radio de votre grand-père qui avec son seul petit watt remplissait toute la chambrée les soirées d’hiver…  L’Audio Note reprend un schéma traditionnel et qui a fait ses preuves en utilisant pas moins de huit tubes. Nos lecteurs familiers des tubes les connaissent bien:

  • EL34 (4x)
  • 6UA6 (2x)
  • 5670 (2x)

Le fabricant n’hésite pas à affirmer que le modèle Cobra en a assez dans ses entrailles pour faire fonctionner un grand nombre d’enceintes, y compris celles réputées difficiles. La dynamique intrinsèque des tubes de puissance EL 34 utilisés dans une configuration en Push-Pull classe A et l’adoption de transformateurs de sortie double C-Core faits maison le permettent aisément.

Le convertisseur numérique/analogique intégré est bâti autour de la puce Philips TDA-1543 16bit. L’entrée numérique coaxiale accepte des flux jusqu’à 24-bit/176,4 kHz, ramenés aux 16bit du convertisseur Philips. Une entrée optique acceptant des signaux jusqu’à 24-bit/96 kHz, et un port USB acceptant jusqu’à 16-bit/48 kHz sont également prévus. Il ne faut pas s’attarder à la limitation des données chiffrées qui peuvent paraître faibles.  Il faut  attendre de pouvoir écouter le Cobra avec des sources numériques pour pouvoir juger du choix du constructeur. Le TDA-1543 de Philips jouit en effet d’une réputation de très grande musicalité. Et après tout, c’est pour celle-ci que l’on acquiert un ampli de la classe de l’Audio Note Cobra, et non pour jouer de la calculette.

Audio Note Cobra

Si vous pensez pouvoir être mordu par le Cobra, allez vous balader du côté du site internet d’Audio Note. Livré seulement en finition noire, il est disponible de stock. Il est fourni avec une télécommande infra rouge pratique qui vous permet l’ajustement du volume, le choix de la source et la mise en sourdine.