La semaine dernière, nous avons appris qu’un incendie majeur avait presque entièrement détruit l’usine de microcomposants du japonais Asahi Kasei Microsystem (AKM). Pour qui ne connait pas la marque AKM, il s’agit de l’un des plus grands et des plus importants fabricants de semi-conducteurs, de composants et de circuits intégrés spécialisés utilisés par de nombreux fabricants d’équipements audio de premier plan. 

Asahi Kasei MicrosystemL’incendie s’est déclaré dans l’usine de semi-conducteurs le mardi 20 octobre et il n’a fallu pas moins de trois jours pour en venir à bout. Bien heureusement personne n’a été blessé, 400 travailleurs ayant été évacués dès la découverte du début du sinistre. Des parties de la structure, y compris des parties de murs et de toits, se sont effondrées le 22 octobre après qu’un autre foyer se soit déclaré au cinquième étage de l’usine.

Enfin, l’incendie a été maîtrisé et définitivement éteint vers minuit le 23 octobre, soit 82 heures après son déclenchement. De nombreux fabricants haut de gamme dépendent des puces DAC fabriquées par AKM car ils les utilisent dans leurs produits. Il est très difficile de prédire quel en sera l’impact sur eux. En ces temps exceptionnels, espérons tous ensemble que ce triste événement connaîtra une suite positive. Croisons les doigts !