Désormais, on ne peut plus concevoir une barre de son un peu sérieuse sans Dolby Atmos. C’est la solution idéale pour profiter des dernières technologies sonores agrémentant la vision d’un film, sans avoir des enceintes et des fils partout. La Smart Soundbar 10 de Canton fait partie de cette nouvelle génération de produits destinés à séduire les cinéphiles ne disposant pas d’une salle home cinéma dédiée. Elle coiffe la gamme de barres de son du constructeur allemand. Comme celui-ci est réputé depuis de longues années pour le sérieux et la qualité de ses produits, le banc d’essai promet d’être passionnant.

Après un premier et rapide tour d’horizon de la Smart Soundbar 10 de Canton, il est rapidement devenu évident qu’elle allait nous réserver beaucoup de (bonnes) surprises…  On peut dire que le marché commence à être inondé de barres de son. Comme toujours quand un nouveau style de produit conquiert le public, tout le monde s’y lance à corps perdu, produisant le pire et le meilleur. Le pire, il en regorge dans les linéaires des grandes surfaces et sur les sites de vente Internet. Heureusement, il y a aussi le meilleur. Le meilleur vient en grande partie de fabricants qui avaient déjà acquis une notoriété avec leurs réalisations acoustiques de qualité. Canton en fait partie. Dans ce banc d’essai, nous verrons si la Smart Soundbar 10 parvient à se démarquer de la concurrence.

Canton Smart Soundbar 10 banc d'essai barre de son

‘In the Smart box’

Sur la boîte, cette inscription : ich bin eine kleine. Modeste, Canton ! Ne vous laissez pas berner par cela, tout comme moi. Parce que cette barre de son de haute qualité avec un poids de pas moins de 5,3 kilogrammes prouve le contraire. De la part de l’allemand  Canton, cela dénote un humour tout britannique… C’est vrai qu’elle n’est pas immense, avec ses 99 x 7 x 10 cm, mais on ne peut pas non plus dire qu’elle est « klein ». Elle apparait plutôt comme ayant des dimensions idéales, et parfaites pour être élégamment placée même sous des « petits » écrans de 43 pouces.

Canton Smart Soundbar 10 banc d'essai barre de sonLorsque j’ai eu déballé la Smart Soundbar 10, j’ai eu tout de suite l’impression d’avoir affaire à quelque chose de sérieux. Vous sentez immédiatement que vous avez un appareil de qualité dans la main. La fabrication allemande dans ce qu’elle fait de mieux ? Vous pouvez en être sûr.

Il devient immédiatement clair pourquoi ce modèle est parfois décrite dans les média avec la qualification d’être classée parmi les produits « premium ». Permettez-moi d’ajouter, à tout le moins, “solide”. Grâce, entre autres, à la grille métallique qui lui donne cet air extrêmement moderne. Non seulement à première vue, mais aussi à seconde vue, elle impose le respect. Et, pour donner plus de force aux termes “premium” et “solide”, le panneau supérieur jouit d’une finition en verre qui lui donne un aspect luxueux. Non seulement en la sortant de boîte, mais aussi en la regardant une fois installée, elle n’est rien moins qu’une magnifique barre de son. Voilà pour le visuel. Cela augure favorablement de la suite.

Technique

Après une première impression favorable, j’étais très curieux de savoir ce que contenaient ces 5,3 kilogrammes. Derrière cette grille métallique se trouve un duo d’unités médiums (2 x 50 mm), complété par deux tweeters (2 x 19 mm). Le grave est assuré par 4 woofers (4 x 79 mm). Cela semble déjà impressionnant en soi pour une chose prétendue « kleine ». Mais attendez de lire la suite…

La connectivité est étonnamment complète : en plus de la connexion HDMI ARC devenue habituelle avec les barres de son (fonction envoi et réception du signal sonore avec un seul câble), 3 connexions HDMI supplémentaires sont disponibles pour connecter vos périphériques, tels un lecteur Blu-ray, une console de jeu ou un décodeur. Vous n’en n’avez pas besoin actuellement ? Attendez ! Vous serez bien content d’avoir toutes ces entrées HDMI le jour où… !

Avant de continuer, laissez-vous impressionner par la finition et l’impression de qualité dégagées par cette barre de son pas si « klein » que ça :

Canton est traditionnellement très apprécié des mélomanes. La barre de son Smart Soundbar 10 n’est pas conçue seulement pour les bruits d’hélicoptère et les poursuites dans les rues de San Francisco. Il y a la musique, et la marque allemande a vraiment veillé à ce que ses composants appartiennent à la catégorie Hifi. Pour que vous puissiez en profiter, la barre de son dispose de deux entrées audio numériques, Toslink et Coax. Si vous devez utiliser l’entrée Toslink pour brancher le son de votre TV non compatible ARC, il vous reste l’entrée Coax pour brancher par exemple la sortie numérique de votre lecteur CD. Ah oui ! Et l’analogique ? Canton y a pensé, avec une entrée stéréo RCA-Cinch. Vous n’aimez pas les fils ? La Canton Smart Soundbar 10 se connecte sans difficulté à votre réseau Wifi. Mais si au contraire vous êtes fil jusqu’au bout des ongles, une entrée LAN est prévue pour la liaison à votre réseau Intranet. Et Bluetooth alors ? Pardon, j’allais l’oublier ! Bien sûr qu’il y a le Bluetooth ! Vous en connaissez, vous, des barres de son aussi flexibles ? Alors, Canton, toujours aussi « klein » ?

Canton Smart Soundbar 10 banc d'essai barre de sonAllez, je vais quand même émettre une petite critique… Pas bien méchante, mais ça m’a un peu embêté lors de l’installation : les entrées HDMI sont trop proches les unes des autres, et situées dans un renfoncement, ce qui fait qu’il est parfois malaisé de brancher des câbles HDMI haut de gamme, un peu plus gros et plus lourds que ceux livrés d’origine.  Mais la critique vaut également pour pas mal de gros amplis audio-vidéo qui me sont passés sous la main… Ce n’est donc pas une raison pour rejeter d’emblée la barre Canton.

‘Smart’, ‘Smart’ et encore une fois ‘Smart’

Canton a eu l’intelligence de rendre sa barre de son intelligente… ou ‘Smart’ si vous préférez. Aujourd’hui, quand vous recevez un nouveau produit, la première chose que vous faites, c’est de surfer sur Internet pour voir ce que les autres en disent. Réflexe conditionné par la mainmise presque total du web sur notre vie de tous les jours… Ainsi, j’ai découvert que la Canton Smart Soundbar 10 est régulièrement comparée à des barres de son d’autres marques actives dans le même segment de produits. L’une de  ces nombreuses autres marques est Sonos, reconnue comme leader des solutions multi-pièces par son écosystème de type “plug & play” convivial dans lequel ses produits  évoluent. Le fait d’être comparée à une marque leader renforce donc la position de la Canton sur le podium gagnant.

Canton Smart Soundbar 10 banc d'essai barre de son

Comme son nom (Smart Soundbar 10) l’indique, ce modèle appartient au portefeuille Smart de la marque. (‘Smart’ en allemand se dit aussi ‘Smart’, comme en français et en chinois. En ancien maya, je ne sais pas.) L’écosystème de produits Smart Canton comprend des enceintes colonnes, des enceintes de bibliothèque, des enceintes centrales et des subwoofers, avec l’électronique d’amplification et de décodage intégrée ou en éléments séparés. Le tout variant dans une fourchette de prix avec 3 ou 4 chiffres. Il s’agit d’une très belle gamme où l’on peut trouver son bonheur en créant un système complet multi pièces parfaitement cohérent et synchronisé, à un tarif haut de gamme abordable. L’avantage de faire appel à un écosystème cohérent est de ne pas avoir de stress à essayer d’accorder des composants de marques et d’origines différentes.

Intelligents ces Allemands ! Vous trouverez un aperçu de tous les produits compatibles sur le website de Canton. Pour ce banc d’essai, nous avons à un moment donné ajouté un subwoofer, dans le style « faisons trembler les murs » et « réveillons les voisins ». Le subwoofer est le Smart SUB 12, le modèle phare de la même série.

Installation

Je ne vais pas trop vous embêter avec la partie installation. C’est du “plug & play”, et c’est tout. Rien de compliqué. De l’intelligence simple. Barre de son prête à l’emploi, branchez les câbles et hop ! En guise d’installation, c’est vous-même que vous installerez confortablement dans votre canapé. Allumez la télévision, choisissez le bon mode pour la barre de son. Moteur ! Le film démarre.

Du son intelligent

Et nous voici arrivés au moment le plus intéressant d’un banc d’essai. J’ai déjà dans le titre de ce paragraphe dévoilé un peu ma pensée: la barre de son Canton, c’est du “son intelligent”. Intelligent ? Oui, si on doit l’opposer au « bête son » que l’on entend trop souvent avec des produits lambda. Si vous n’aimez pas affubler le son de l’adjectif « intelligent », disons alors plus classiquement : du beau son. Du bien beau son. Comment cette Smart Soundbar 10 parvient-elle à s’imposer ? Jusqu’à présent, je  n’ai rien fait de spécial : connecté simplement la barre de son directement à la TV via HDMI-ARC. Pour faire court, j’avais déjà une barre de son avant. Plus précisément, une Sonos Beam pour les plus curieux d’entre vous. Ainsi, nous pouvions déjà profiter d’un son décent à la maison. Mais la Canton coûte plus cher, et les performances annoncées sont plus élevées. Alors, entendrons-nous la différence ou pas ?

Canton Smart Soundbar 10 banc d'essai barre de sonLa réponse tient en un mot court composé de seulement trois voyelles : oui. Et le plus étonnant, c’est qu’on s’en est rendu compte tout de suite, avec un simple programme TV, pas un film, pas un concert, non, mais du bla-bla avec un léger fonds musical. Les voix plus nettes et plus présentes. Le fonds musical bien détaché de l’interview. Un membre de la famille qui venait d’arriver dans le salon, écoute un instant et : « tiens ! on dirait que ça marche mieux qu’avant ! » Par la suite, des films, des shows TV, des retransmissions de concerts. À chaque fois plus de détails, plus d’ouverture sonore, plus de naturel. Avec un programme musical, on est vraiment dans de la Hifi.

Après ces premières impressions favorables, place aux tests plus précis, avec les extraits que nous utilisons toujours pour les bancs d’essai. D’abord, les extraits de films. C’est évidemment en grande partie pour améliorer le son TV que l’on achète une barre de son. Casino Royal : je ne m’en lasse pas et tant mieux, car je l’utilise toujours pour les tests. J’adore Bond (son nom est Bond, James Bond) et spécialement ce film qui est un patchwork de dialogues percutants, de scènes d’action tonitruantes et suffisamment irréelles pour être passionnantes et de scénario joliment tiré par les cheveux avec un léger humour tout british. Déjà, l’image de mon Blu-ray me scotche à mon écran OLED.  Un bon son ne peut qu’amplifier cela. Et je dois dire que ça sonnait. Vraiment bien, pour ne pas dire excellemment. Bien sûr, je ne peux comparer cela avec une installation Home Cinéma composée de McIntosh et autres B&W, mais ce que je veux dire, c’est que le résultat de la Canton est suffisamment équilibré et donne suffisamment de plaisir pour que l’on considère que c’est excellent, sans se poser plus de questions. Souvent, d’autres barres me laissaient sur ma faim lorsque, après les avoir remarquées, je me focalisais sur leurs défauts : que ceux-ci fussent des voix voilées, des aigus stridents, des basses boursouflées, une image sonore maigrichonne, etc., cela me gâchait mon plaisir. Avec la Smart Soundbar 10, on atteint un bel équilibre entre les tons aigus, médiums et graves. On ne répétera jamais assez que notre oreille est particulièrement sensible à l’équilibre sonore, avant même les détails, la puissance et la bande passante. C’est pourquoi on préférera une chaîne Hifi moins chère mais équilibrée à une chaîne beaucoup plus chère mais présentant des défauts d’équilibre. À ce stade de l’essai, on peut déjà affirmer que la barre Canton s’impose par un très bon rapport plaisir / prix.

L’utilisation

C’est une section spéciale, que je voudrais consacrer au fonctionnement de la barre de son. Eh non, il n’y a (pour l’instant) aucune application prévue pour la Smart Soundbar 10. Peut-être sera-ce perçu négativement par beaucoup. Cela a été mon cas au début, mais très vite, et plus vous utilisez la barre de son, vous vous rendez compte que ce n’est pas nécessaire. La barre de son est livrée avec une télécommande bien dimensionnée  qui permet de contrôler toutes les fonctionnalités. Bien dimensionnée dans le sens où elle permet beaucoup, mais pas au point où elle devient un gros machin trop lourd dans la main. Au contraire, elle est agréable à utiliser et son matériau principal lui confère une sensation de solidité et de fiabilité à long terme. Tout comme la barre elle-même. Bref, « le meilleur de la qualité allemande ».

Canton Smart Soundbar 10 banc d'essai barre de sonMais alors, direz-vous, comment  tout exactement configurer, surtout quand on sait que cette barre de son peut être complétée par d’autres enceintes de la gamme Smart pour devenir un ensemble home cinéma de haute qualité ? Très simple : un menu avancé apparaît sur l’écran TV (OSD = On Screen Display) via les entrées HDMI. En appuyant sur le bouton M (= Menu) de la télécommande, vous accédez à tous les réglages paramétriques qui n’ont rien à envier à ceux présents sur un gros ampli audio-vidéo. Vous configurez ainsi de manière intuitive les enceintes, le système, le réseau, le sans-fil et vous avez accès aux informations système. De nombreux paramètres ajustables concernant les distances, les emplacements des enceintes, etc., montrent que Canton est allé beaucoup plus loin avec sa Smart Soundbar 10 que de nombreux autres fabricants de barres de son.

Par la suite, vous n’aurez pratiquement plus besoin de l’affichage Menu à l’écran, et vous pourrez vous contenter des touches de la télécommande et des touches sensibles prévues sur l’afficheur de la barre de son même.

Pas que pour la TV !

Canton s’enorgueillit d’avoir une clientèle mélomane exigeante. La musique doit donc bien se sentir à l’aise avec la Smart Soundbar 10. L’intégration est fournie avec Spotify Connect et Google Chromecast. Je peux vous dire que j’en ai bien profité durant les séances de test ! Pour profiter du Chromecast, un lien avec l’application Google Home est  nécessaire. Après avoir franchi quelques étapes, tout était automatiquement connecté  sans trop de tracas.

J’ai poursuivi le test avec ma playlist préférée. Bingo ! Tout est là : équilibre sonore, image stéréo, groove (même sans subwoofer), avec pas mal de détails. J’avais vraiment l’impression d’écouter une chaîne Hifi classique dévolue à l’écoute musicale.

Subwoofer nécessaire ou non ?

Nous avions un subwoofer disponible pour ce test. Et pas seulement le plus petit dans la gamme, mais bien le meilleur. Il s’agit du Canton Smart SUB 12, un subwoofer actif sans fil (mais qui peut aussi être utilisé câblé si c’est nécessaire). Attention ! « Sans fil » ne veut pas dire « sans aucun fil ». Il reste toujours le câble de courant. On n’a pas encore inventé le courant produit à partir de rien (et même si on l’inventait, je suppose que les producteurs d’électricité ne seraient pas d’accord…) Et un gros subwoofer épuiserait vite une batterie rechargeable.

Gros, il l’est, le Smart Sub 12, avec ses 8,5 kg, il faut faire attention à ne pas se casser le dos, et ses 220 watts de puissance. Il couvre les fréquences entre 24 et 150 Hz, correspondant aux fréquences LFE en home cinéma. En tant que jeune dans la vingtaine, j’ai évidemment choisi une liaison sans fil entre la barre de son et le subwoofer… Notre génération n’aime pas trop se prendre les pieds dans les câbles ! Aussitôt dit, aussitôt fait. Je vous recommande quand même de lire le manuel afin que la méthode correcte soit utilisée. Si vous pensez que vous êtes plus intelligent que le manuel, comme moi j’ai cru l’être, alors les chances d’établir une connexion réussie sont plutôt minces !

Dès que tout est bien en place, je regarde le même type d’émissions de télévision et de films qu’avant. Wow ! tout le monde dans la maison est sidéré. Pourtant, ce n’est pas que la barre de son en soi manquerait de basses. Au contraire, on n’avait jamais ressenti un manque quelconque de basses, aussi bien pour les films que pour la musique. Mais ici, il s’agit bien d’une dimension supplémentaire. C’est un peu comme si tout devenait « plus grand », dans le sens où ce sub donne l’impression de reculer les murs de la pièce.  Une belle symbiose est obtenue entre la barre de son et le subwoofer. L’impression de contrôle et de continuité entre le caisson et la barre est nette. Même si ce Smart SUB 12 est peut-être surdimensionné pour notre espace en particulier, la basse n’est jamais envahissante, elle « s’installe » dans notre local sans s’imposer. Et même si au départ, dans les paramètres, vous en rajoutez un peu, par après vous revenez vite à un équilibre parfait. Nous (vous pensez bien qu’après un moment, je n’étais plus seul dans la pièce !), nous avons continué le test avec des morceaux de musique, encore et encore. Là où la barre seule donnait l’impression d’enceintes de bibliothèques Hifi, c’est à des grosses colonnes que nous avions virtuellement affaire à présent.

Alors, on la garde?

Si je devais décrire cette Smart Soundbar 10, je dirais que c’est une barre de son digne de l’ingénierie allemande avec des prestations visant  un niveau supérieur. La précision et le contrôle sont ici le numéro 1 en ce qui concerne la reproduction sonore. Aussi bien avec des films codés Dolby Atmos qu’avec des morceaux musicaux, la Canton offre un plaisir que l’on retrouve rarement dans cette catégorie de produits. Ses options de réglages la rendent extrêmement polyvalente et flexible. Son appartenance à une gamme généreuse d’enceintes connectées est un plus manifeste. Vous pouvez débuter par une barre de son et progressivement vous construire un système home cinéma et multiroom complet. Dès lors, pour moi, il est hors de question de faire une comparaison avec des barres de son d’autres marques, comme Sonos. La Canton se positionne bien au-dessus.

Il est clair que Canton, avec sa Smart Soundbar 10, veut s’adresser à une clientèle cible différente. Ses prestations et sa catégorie de prix ne s’adressent pas au public tout-venant, mais bien à des cinéphiles doublés de mélomanes qui attachent une grande importance à un son solide avec de nombreuses options de réglage disponibles. Il faut un peu au départ se familiariser avec le menu de paramétrage très complet qui peut sembler un peu écrasant. Mais si vous avez déjà configuré un ampli audio-vidéo séparé, vous êtes déjà familiarisé. Sinon, cela vient vite !

Un grand avantage dont il faut tenir compte est que vous pouvez compléter la barre de son avec d’autres éléments de la gamme Smart pour construire un système complet, faisant la part belle aussi bien au cinéma qu’à la musique, y compris dans toutes les pièces de votre maison grâce à l’écosystème multi-pièces. Le Smart SUB 12 de Canton est fortement recommandé pour améliorer le son déjà qualitatif de la Smart Soundbar 10. Parfait si vous avez l’oreille plus exigeante et si vous aimez les sensations fortes.

  • Prix conseillé de la Canton Smart Soundbar 10: € 999,-
  • Prix conseillé du Canton Smart SUB 12: € 899,-

Canton Smart Soundbar 10

€ 999,-
9.2

PRESTATIONS

9.0/10

FONCTIONNALITÉ

9.0/10

PRIX/QUALITÉ

9.5/10

QUALITÉ DE FABRICATION

10.0/10

DESIGN

8.5/10

Pour

  • Qualité à l’allemande: son et finition
  • Richesse des connexions dont 1 HDMI ARC
  • Configuration initiale digne de gros amplis A-V
  • Possibilité de compléter avec d’autres produits Canton Smart

Contre

  • Pas très facile d’atteindre les entrées HDMI
  • Il manquerait une compatibilité HDMI eARC
Points de vente de la marque canton