Estelon peut se montrer fier de sa nouvelle enceinte Extreme Mk II qui se présente d’emblée comme chef d’œuvre absolu. Le modèle d’origine, qui n’a plus besoin d’être présenté tant il a fait la une des magazines Hifi autant papier que sur internet, fait l’objet d’une véritable mise à niveau, d’où le « MKII ». Estelon affine l’un de ses modèles haut de gamme les plus luxueux avec un certain nombre d’améliorations significatives. En gardant bien sûr le même design emblématique. Vous ne l’avez certainement pas oublié, ce design qui a tant fait parler de lui :

Estelon Extreme Mk II

Quelle sculpture ! Outre son aspect artistique, l’Extreme Mk II contient tout ce que le concepteur en chef et co-fondateur Alfred Vassilkov a appris au cours de ses 35 années d’expérience. La conception unique avec deux modules constituant cette phénoménale enceinte de plus de deux mètres de haut permet au mélomane d’ajuster la hauteur du module mobile, permettant le réglage de la position du tweeter. On peut ainsi obtenir des performances optimales dans n’importe quelle configuration de local d’écoute. 

Cette construction en deux parties distinctes permet aussi de naturellement découpler l’une par rapport à l’autre. Les vibrations causées par les haut-parleurs de grave ne peuvent de cette manière pas influencer négativement le comportement des transducteurs médiums et aigus, évitant de ce fait toute coloration indésirable de ceux-ci. L’image sonore qui en résulte est particulièrement large et profonde, avec un naturel confondant.

“The form of the cabinet and the proprietary marble-based composite material are providing the ideal conditions for the speakers’ components”…

… affirme Estelon. La forme de l’enceinte est caractéristique d’une esthétique unique qui est la signature de la marque. Mais l’esthétique Estelon n’est pas de « l’art pour l’art ». Elle a un but : en supprimant les parois parallèles, les résonances indésirables sont rendues inexistantes. 

Les transducteurs utilisés sont des modèles de technologie. Le nouveau haut-parleur médium de 168 mm (7 pouces), avec un diaphragme en céramique et la technologie CELL d’Accuton, reproduit cette délicate partie du spectre avec vitesse et précision, pour un rendu particulièrement transparent. Tout, du chant au piano, en passant par les cors et les cymbales, sonne de manière extrêmement naturelle, précise, réaliste et dynamique.

Des fréquences jusqu’à 60 kHz peuvent être reproduites sans affaiblissement ni distorsion, grâce au nouveau tweeter Accuton muni d’une membrane en diamant de 25 mm (1 inch). Qui dit diamant dit brillance extrême. Et en effet, Estelon revendique de pouvoir reproduire distinctement et avec une clarté inégalée des micro-détails généralement noyés dans la masse sonore.

Le filtrage est un chef d’œuvre du genre avec des inducteurs, des condensateurs et des résistances spécialement améliorés pour ce modèle. Les techniques d’assemblage développées par Estelon sont tellement différentes et efficaces qu’elles sont uniques et protégées par un brevet.

Un somptueux vaisseau amiral, ça a un prix. On vous révèle celui de l’Estelon Extreme II : 198.000 €. Vous êtes toujours là ? Ce prix ne vous fait pas peur et ça tombe bien, car vous ne saviez pas trop quoi mettre au pied du sapin de Noël cette année ? Eh bien, sachez que vous avez le choix entre 4 finitions différentes : ‘Midnight Opera’, ‘Bronze Royale’, ‘Lunar Eclipse’ et ‘Nordic Emerald’. En tout cas, cette extraordinaire enceinte prouve bien que la passion pour la meilleure restitution sonore possible existe bel et bien et n’a pas de limite. Cela ne peut que nous réjouir. 

Points de vente de la marque estelon